Canet mobilisé à tous les instants.

Alors que nous connaissons une crise sanitaire sans pareil, Bernard Dupont a cette fois activé la cellule de crise face au risque météo.

Dès lundi, les équipes de la ville ont été mobilisées afin d’anticiper les événements météorologiques : vérification du fonctionnement des postes de relevage des eaux pluviales, dégagement des avaloirs et des grilles des eaux pluviales, nettoyage des exutoires sur l’ensemble de la commune….

Les élus et les équipes ont fait le tour de la commune et aucun désordre important n’a été constaté. La cellule de crise, à laquelle a été associé Stéphane Loda, a travaillé en étroite collaboration avec le syndicat mixte du bassin versant de la Têt dont Francis Clique est le 1er vice-président. Ensemble, ils ont décidé de mettre en place les batardeaux sur le site des Arrancades (zone artisanale Las Bigues) par mesure de précaution. Si le niveau de la Têt atteignait la côte d’alerte (2,70m), le fleuve n’a pas franchi ce seuil au-delà duquel il aurait fallu déclencher le plan communal de sauvegarde et poser les batardeaux sur la RD11 en direction de Ste Marie la Mer.

Encore une fois, tous les acteurs municipaux dont les services techniques et la police municipale ont été mobilisés sur le terrain durant de nombreuses heures pour veiller sur les Canétois.

Bravo à eux !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.