Le 19 janvier 2017, le maire et l’équipe municipale ont accueilli M. Vignes, le préfet des P.-O et Didier Codorniou vice-président de la Région, afin d’exposer les principaux axes de développement de la ville.
Le maire, M. Vignes le préfet des P.-O et Didier Codorniou vice-président de la Région

Les grands projets comme l’extension de la zone d’activité de « Las Bigues » ou le pôle nautique ont été au programme de cette visite.

Le Préfet a commencé cette matinée avec une présentation de la ville, autour des quatre pôles d’équilibre que constituent le sud, le centre plage, le port et le village.

Le logement

Le maire a présenté au préfet le projet de développement urbain de la ville en insistant notamment sur la volonté de fixer les jeunes couples. Les outils développés pour y parvenir consistent à réaliser des logements spécifiques pour les primo-accédants (et ce à court terme) ainsi qu’un lotissement communal (moyen terme). Le maire, compte tenu des efforts réalisés et au vu des contraintes particulières auxquelles  les communes littorales doivent faire face, a demandé la levée de la carence au titre des logements sociaux ; représentant une économie de 170 000 € par an.

 

Plan « Littoral 21 »

Le plan littoral 21 mis en œuvre par la Région recense tous les projets significatifs d’aménagement sur le littoral. Dans ce cadre, Bernard Dupont, qui siège au sein de la commission méditerranée de la Région, a présenté à Didier Codorniou (Vice-président de la Région) et Carole Delga, les projets de Canet. À ce titre, la Région a retenu le projet de construction du nouvel aquarium et a attribué une subvention de 1 million d’euros.

 

Le pôle nautique

La visite s’est terminée par la zone technique du port. Au menu, une rencontre avec les responsables de l’association Nautipole qui regroupe la majorité des professionnels présents sur le pôle nautique. Le débat s’est porté sur les voies de communication et l’accès au pôle nautique pour les grands gabarits alors que la ville et la communauté urbaine se sont dotées d’un appareil de levage capable de soulever des bateaux de 200 tonnes et de 12 mètres d’envergure.

Grues 50T et 200T

Enfin, le préfet a visité trois entreprises : l’une est spécialisée dans la préparation et la commercialisation de bateaux, l’autre dans la sellerie et la voilerie et la dernière dans l’appareillage hydraulique des bateaux.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.