Le 27 août à 20h30 "les Amis de l'Esparrou" organise à l'Eglise Notre Dame des Flots Canet en Roussillon, un concert Baroque :La Sonate en trio par l'Ensemble trio (Corelli, Vivaldi, Purcell, Dandrieu...) Ce programme invite l’auditeur à un tour d’horizon de la sonate en trio, genre qui voit le jour dans la seconde moitié du XVIIème

Le 27 août à 20h30 “les Amis de l’Esparrou” organise à l’Eglise Notre Dame des Flots Canet en Roussillon, un concert Baroque :La Sonate en trio par l’Ensemble trio (Corelli, Vivaldi, Purcell, Dandrieu…)
Ce programme invite l’auditeur à un tour d’horizon de la sonate en trio, genre qui voit le jour dans la seconde moitié du XVIIème siècle, d’abord en Italie grâce à Corelli puis ensuite dans le reste de l’Europe. Dandrieu, écrit en 1705 un recueil remarquable de sonates en trio, mêlant style français et inflexions italiennes. Purcell s’est également inspiré de ses collègues transalpins, lui qui
décrivait ses propres sonates en trio comme « une imitation juste des maîtres italiens les plus célèbres ». Le virtuose violoniste Vivaldi se réfère lui aussi à Corelli pour composer ses sonates en
trio, qu’il structure à la manière de la traditionnelle sonata da camera. Comme une sorte d’hommage à ce dernier, il achève son premier recueil par une fougueuse suite de variations sur le
thème de la Follia. Ces chefs d’oeuvre de la musique de chambre sont entremêlés de pièces pour instrument soliste, préludes et respirations, introductions et ponctuations illustrant les univers
sensibles et singuliers des compositeurs. Le Consort réunit quatre jeunes musiciens historiquement informés, qui partagent une sensibilité et un enthousiasme communs. Formé par la volonté commune de Théotime Langlois de Swarte et de Justin Taylor peu après le succès de ce dernier au concours international de clavecin de Bruges, l’ensemble interprète des répertoires aussi variés que complémentaires. La musique instrumentale
du XVIIIème siècle est au coeur de leur répertoire : aussi bien la sonate en trio à deux dessus, quintessence de la musique de chambre de l’époque baroque, que la musique classique avec
pianoforte.
En juin 2017, Le Consort remporte le Premier Prix et le Prix du Public lors du Concours International de Musique Ancienne du Val de Loire, présidé par William Christie. Les jeunes musiciens ont déjà joué à Paris (Hôtel de Soubise, Petit Palais, Fondation Singer-Polignac…), au Festival de Pâques de Deauville, à l’Opéra de Dijon, à Rouen (Chapelle Corneille), au MA Festival
Brugge, au Festival de Sablé, à la Cité des Congrès à Nantes, au Festival de Saint-Michel en Thiérache, au festival Misteria Paschalia à Cracovie (PL)… On a également pu entendre
l’ensemble dans l’émission Génération Jeunes Interprètes sur France Musique. Le Consort va enregistrer pour le label Alpha Classics un disque consacré à l’intégrale des sonates en trio de
Jean-François Dandrieu. Le Consort se plaît également à défendre le répertoire vocal en collaborant très étroitement avec
la mezzo-soprano Eva Zaïcik (Révélation Victoires de la Musique, lauréate du Jardin des Voix, 2e prix du concours Reine Elisabeth de Belgique…), ils enregistreront prochainement pour le label
Alpha Classics un programme de cantates françaises. L’ensemble est en résidence à la Fondation Singer-Polignac à Paris.
Théotime Langlois de Swarte, violon
Sophie de Bardonnèche, violon
Louise Pierrard, viole de gambe
Justin Taylor, clavecin

  • Le 27 août 2018 à partir de 20h30
  • Eglise Notre Dame des Flots
  • 66140 CANET-EN-ROUSSILLON