Carlo Maïolini confronte réel et imaginaire et présente ici une série en noir et blanc du Paris secret. Caroline Milin a univers graphique de paysages et portraits. Anita Garcia utilise l’accumulation et la juxtaposition dans des scènes de vie conviviales. Hervé Abel sculpte le fer et cherche l'équilibre entre masse et fragilité. Vernissage : 20/01 à 18h30 Entrée libre tous les jours 15h-18h

La première exposition collective de l’année réunit 4 artistes du département. Carlo Maïolini est un artiste peintre, designer et décorateur français d’origine italienne. Son art va du figuratif à l’abstraction. De la “réalité subjective” à la “figuration narrative” Maïolini trouve son bonheur en confrontant le réel à l’imaginaire.
Il présentera une série en noir et blanc de vues du Paris secret.
Il sera le lien entre deux artistes peintres coloristes. Caroline Milin se démarque par un univers graphique intemporel où se mêlent paysages intérieurs et portraits fragmentés. Le mélange d’une technique mixte (acrylique, huile, pastel gras, fusain, encres, collage et empreinte) permet une profondeur dans ses décors faits de transparence et de superposition.
Anita Garcia, membre du collectif Bouchons d’artistes, créé des oeuvres où elle aime utiliser l’accumulation et la juxtaposition. Elle y représente des scènes d’ambiance conviviale avec des personnages aux traits épais et épurés, des femmes aux formes rondes.
Enfin, l’espace central de la Galerie sera consacré à Hervé Abel. Il a débuté la sculpture de manière autodidacte. Cet artiste se définit lui-même comme un faiseur d’objets par passion dans le but de partager de l‘émotion. Dans ses œuvres, il cherche un équilibre entre la masse, la fragilité et l’intempérance des objets.
Vernissage le Samedi 20 janvier à 18h30
Entrée libre tous les jours de 15h à 18h

  • Du 20 janvier au 04 mars 2018 de 15h00 à 18h00
  • GALERIE DES HOSPICES
  • Avenue de Sainte-Marie
  • 66140 CANET-EN-ROUSSILLON
  • +33 4 68 86 72 60
  • +33 4 68 86 72 00

  •  Entrée gratuite