"Pyréné" La cité et l'île retrouvées - présente une page méconnues de l'histoire de la méditerranée, du Roussillon et de Port-Vendres en particulier. Conférence proposée par l'association "Lecture et Rencontre" "Pyréné" La cité et l'île retrouvées - Jean-Claude Bisconte de Saint-Julien sortie Octobre 2019

« Pyréné » La cité et l’île retrouvées – présente une page méconnues de l’histoire de la méditerranée, du Roussillon et de Port-Vendres en particulier.
Conférence proposée par l’association « Lecture et Rencontre »

« Pyréné » La cité et l’île retrouvées – Jean-Claude Bisconte de Saint-Julien sortie Octobre 2019

L’auteur, professeur des Universités, géologue, paléontologue et passionné
d’Histoire, a consacré vingt ans à des recherches sur Port-Vendres, Portus Veneris, pour protéger le site et résoudre l’énigme de l’île disparue.
Ont collaboré à cet ouvrage multidisciplinaire les professeurs Raymond Sala, historien, Patrick Thollard archéologue, Gérard Saurel, architecte-urbaniste et Pierre Content, modélisateur.

Selon les sources antiques, « Pyréné », le port et l’île au temple de Vénus furent la frontière de Rome. Un site géostratégique si important, qu’il donna son nom à toute la chaîne des Pyrénées.
Portus Véneris connut son apogée pendant le premier millénaire avant notre ère. La découverte par l’auteur d’un phénomène géologique insoupçonné, qui affecta la topographie du port au point de le rendre inutilisable, est la clé qui explique les mille ans de son abandon depuis la fin de l’occupation romaine.

En 1659, le Traité des Pyrénées en fit le mythe de Pyrène, bien utile pour les desseins inavouables de Mazarin et de Monseigneur de Marca qui spolièrent la Catalogne et l’Espagne.
L’île et le temple d’Aphrodision furent effacés sur l’autel de la raison d’État.

En 2018, le secret d’État perdure, puisque des mesures géophysiques confidentielles ont détecté sous les sédiments, la présence de l’île.

En 2019, suite à des travaux sous-marins, les débris de l’île ont été accumulés sur le terminal du port de commerce.
Les vestiges du temple, tant recherché, y reposent peut-être ? Ce passé réapparu ouvrira-t-il une nouvelle page de la riche histoire de Port-Vendres ?

  • Le 29 octobre 2020 à partir de 18h00
  • L’ECOUTE DU PORT
  • 13 Quai de Barcelone
  • 66140 CANET-EN-ROUSSILLON

  •  Entrée gratuite