Orchestre Canet Roussillon Méditerranée Une soirée chez Brahms Soliste : Cécile Subirana Direction : François Ragot Programme : Concerto pour violon et orchestre en Ré majeur opus 77 de J. BRAHMS Allegro non troppo – Adagio - Allegro giocoso, ma non troppo vivace Danse Hongroise nº I Danse Hongroise nºV Danse Hongroise nºVI

Orchestre Canet Roussillon Méditerranée
Une soirée chez Brahms
Programme :
Concerto pour violon et orchestre en Ré majeur opus 77 de J. BRAHMS
Allegro non troppo – Adagio – Allegro giocoso, ma non troppo vivace
Danse Hongroise nº I
Danse Hongroise nºV
Danse Hongroise nºVI

Soliste : Cécile Subirana, violon
Direction : François Ragot

C’est au cours de l’été 1878, inspiré par le lac de Carinthie, que Brahms compose son concerto pour violon op.77 à la demande de son ami Joseph Joachim.
Les Danses Hongroises sont les œuvres les plus populaires de Johannes Brahms (1833-1897). Elles ont fait sa fortune, assez tardivement, et suscité rancœurs et jalousies. Paradoxalement, elles sont assez peu représentatives de sa musique et ne portent d’ailleurs pas de numéro d’opus, car ce sont des adaptations de danses célèbres et populaires…
Canétoise, Cécile Subirana fait ses premiers pas au Conservatoire de Perpignan avec Monique Durand et y obtient son Diplôme d’Etude Musicale de violon, solfège et musique de chambre. Elle fait partie de nombreuses formations à Paris et dans le département. Admise au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris en 2016, elle se perfectionne auprès de Jean-Marc Phillips Varjabédian.

  • Le 25 novembre 2018 à partir de 17h00
  • THEATRE JEAN PIAT
  • 66140 CANET-EN-ROUSSILLON