ÉPISODE 1 – FÉRID MUCHIR
Les courbes de nos maisons sont nées de l’imagination de créateurs. Ces architectes ont donc défini à quoi ressemblent nos villes. Le temps de 4 épisodes, la Gazette revient sur ces personnages qui façonnent le temps…

LA MAISON DE VACANCES

En 2015, une maison de vacances, située en face de la mer, recevait le label « Patrimoine du XXe siècle », signe de son importance architecturale. Ce label et son logotype ont été créés dans le but d’identifier et de signaler l’attention du public sur les immeubles ou les territoires inscrits aux monuments historiques. Cette maison est une œuvre de Férid Muchir, grand architecte catalan du XXe siècle.
Sa famille côtoie toujours les lieux. Dans un reportage sorti en 2015 sur France 3 LR, Claire et son père Pierre Muchir se remémorent leurs souvenirs : « Au départ, il n’y avait que les dunes de sable. C’était très agréable. Notre mère nous appelait du balcon lors du repas puis nous retournions nous baigner… ». La bâtisse, ouverte à la lumière, se différencie des autres architectures qui préfèrent s’en protéger. La maison de vacances de Férid Muchir n’a pas de pièce fermée, sa construction s’est voulue adaptée à ce lieu paradisiaque.

 

LA CONVIVIALITÉ PRIVILÉGIÉE

Férid Muchir, né à Perpignan en 1906, a fait ses études à Paris entre 1925 et 1931 à l’école des arts décoratifs. Revenu dans le Roussillon, il apparaît de suite comme l’une des figures marquantes de l’architecture perpignanaise. À travers ses plans, on remarque son attachement à une identité locale. Il se plie tout de même aux besoins de l’époque, éprise de liberté, de loisir et de progrès. Muchir crée des espaces libres et ouverts. Les coins du feu, les solariums, les « vivoirs », les chambres des enfants et des parents reviennent en leitmotive. Les lieux de convivialité sont privilégiés.

 

SES GRANDES ŒUVRES

Après la Seconde Guerre mondiale, l’activité de Férid Muchir est partagée entre l’architecture privée résidentielle et les grandes commandes à caractère public. Son nom est associé à la création des grands équipements modernes : la Compagnie de navigation mixte à Port-Vendres (1945), la clinique La Roussillonnaise (1952), la gare routière des Courriers Catalans (1957) ou encore l’aérodrome de Perpignan.

 

VILLAS CANÉTOISES

D’autres créations de Férid Muchir se trouvent sur Canet. Facilement reconnaissables de par leur style, les villas sont visibles au niveau de la plage grand large et dans la rue de la Grande-Bretagne.
Il a été l’une des personnalités marquantes du milieu professionnel régional. Il a notamment présidé le syndicat des architectes et a été conseiller de l’Ordre des architectes.

Croquis d'une maison de Férid MuchirPortrait de Férid MuchirUn croquis d'une maison canétoise

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.