Logo du club de pêche

Crée en 1988 par deux passionnés de la pêche en mer, le club a, dès sa naissance, organisé un concours tout nouveau dans l’Hexagone : La pêche avec relâche. « A l’époque, le Thon rouge était nombreux et la pêche plus facile, explique Bernard Plane, un des fondateurs du club. Il n’était pas rare de trouver des thons de 150 kg ! Aujourd’hui, à 80 kg, nous sommes contents. »

Intérêt scientifique

Le concours attirait beaucoup de monde, tant les curieux que les professionnels. En 1988, le président océanographique de Miami, Edward Scott, était présent pendant toute la compétition. « La pêche avec relâche est un sport très développé aux États-Unis, précise le président du club. On parle de sport car pour arriver à remonter un thon de 100 kg, il faut se battre ! Ce concours était aussi intéressant du point de vue environnemental car les poissons qui étaient relâchés étaient ensuite suivis. » Bien qu’attractif et révolutionnaire pour l’époque, son succès fut de courte durée (5 ans) par manque de soutien et des difficultés administratives.

Délivre les autorisations

Après quelques désillusions, le club de pêche entre dans une période de sommeil. Mais Bernard Plane et Alain Cribaillet décident de relancer l’association. Aujourd’hui, ils sont affiliés à la Fédération nationale de la plaisance et des pêches en mer et délivrent les autorisations et les bagues nécessaires pour cette activité. « Nous sommes en relation avec le ministère de la mer et les instances européennes. De nos jours, la pêche est quadrillée », précise cet amoureux de la mer. D’une flottille de presque 50 bateaux, le club est aussi en lien étroit avec le club des plaisanciers de Canet.

Bernard Plane espère un jour revoir ce concours renaître de ses cendres.

 

Plus d’info : Bernard Plane : 06 09 52 03 66 ou bernard.plane@hotmail.fr

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.